Le stress, un peu : ça va, beaucoup : bonjour les dégâts !

gestion-stress-formation

Les médias aiment désigner certains phénomènes ou comportements comme symptomatiques ou révélateurs d’une époque. Cependant, il y a un sujet qui traverse toutes les époques : LE STRESS

Le bon stress et le mauvais stress

Le stress, la dépression, le burnout pour les anglo-saxons ou le karoshi au pays du soleil levant sont de grands classiques dans la catégorie « maux de société ».

Mais de quoi parle-t-on exactement ? Derrière cette appellation fourretout, on y trouve : l’anxiété, l’angoisse, la tension et le stress. C’est ce dernier, quand il est à son paroxysme, qui peut conduire au drame.

Pourtant le stress c’est bon, c’est même vital ! C’est lui qui nous permet de réagir, de nous adapter à notre environnement, sans lui point de survie. En plus l’être humain est joueur, il aime se faire peur, avoir sa dose d’adrénaline.

Mais rien n’est simple avec le stress, surtout dans l’environnement professionnel où il est à la fois un formidable moteur et le pire ennemi. Des cuisines d’un restaurant pendant le « coup de feu » ou d’une salle de marché remplie de traders, c’est un composant de la performance.

Savoir apprivoiser le stress

La clef c’est le dosage, savoir gérer son stress. Mais pour l’apprivoiser, il faut le comprendre, connaitre sa mécanique, ses origines. Dans une entreprise, cette gestion est stratégique, toutes les fonctions sont concernées. Les conséquences de la non maitrise sont multiples et toujours délétères, allant, au mieux, de la relation client dégradée, arrêt maladie, attrition du personnel… jusqu’au suicide dans le pire des cas.

Pour aider les entreprises, la formation est un vecteur efficace pour aborder cette gestion du stress et permettre aux collaborateurs de réfléchir sur ce sujet délicat car intime. Une chose est sûre, elle suscitera un grand intérêt.

Thierry Gracia
Formateur pour Teleperformance Academy France