Comment développer son leadership ?

leadership-formation

Qu’est-ce qui nous pousse à travailler avec envie ? Qu’est-ce (ou plutôt qui est-ce) qui nous motive à vouloir se dépasser, atteindre des objectifs, et prendre des initiatives ? Eh bien, c’est tout simplement une personne qui a une influence positive, qui est exemplaire, et dans laquelle on se retrouve, consciemment ou inconsciemment.

Cela vous parle ? Vous en connaissez ? Alors cette personne que vous avez en tête est un leader !

Le leadership ou la faculté de mobiliser

Je vais vous relater, si vous le voulez bien, une expérience personnelle. Ou plutôt une collaboration de confiance avec une personne authentique que j’ai eu la chance de côtoyer. Tiens… je viens d’utiliser les mots collaboration, confiance et authentique sans m’en rendre compte…

Avec cette personne, j’avais tout simplement envie. Envie de quoi ? De donner mon maximum, d’être force de proposition, d’étaler l’ensemble de mes compétences à son service ; pardon à NOTRE service ! Allez savoir pourquoi, je voulais me surpasser.

Au bout d’un moment, je me suis tout de même demandé pourquoi j’avais cette énergie, cet entrain. Je vous livre mes réflexions du moment : cette personne me donnait des objectifs avec du sens et des clés pour y arriver. Elle me déléguait des tâches de plus en plus importantes tout en m’accompagnant dans la réalisation. Elle avait une communication basée sur l’ouverture et l’écoute active (voir le billet : L’écoute active: pour mieux construire une relation de qualité avec ses clients). Elle savait aisément me motiver ; et cette relation de confiance me faisait pousser des ailes. J’étais enthousiaste car je sentais qu’elle l’était aussi. En fin de compte, je me suis dit : « Waouh, elle développe mes compétences rien que par ce qu’elle dit et dégage. Si c’est pas du charisme, ça ! ».

Le leadership, un regroupement de plusieurs « styles »

De « Coach » à « Supporter », de « Fan » à « Patron », il existe plusieurs styles de leadership. Le but n’est pas de se dire « Quel est le meilleur style à adopter ? », mais plutôt « Comment passer avec agilité d’un style à l’autre ? ».
Et non, le leadership n’est pas une science exacte. Devenir leader repose davantage sur l’entrainement (processus d’apprentissage par tâtonnements, de réussites et d’échecs) que sur des qualités innées.

Fédérer, ne pas se reposer sur ses lauriers, être visionnaire, savoir initier des changements dès que cela devient nécessaire et obtenir une adhésion spontanée : voilà une partie de la panoplie du leader. Et comme le dit très bien Horst Schulze : « Le leadership, c’est donner les clés et expliquer. C’est créer un environnement dans lequel les gens veulent faire le travail plutôt que d’avoir à le faire ».

Le leader a confiance (décidément, ce mot revient souvent !) en son équipe et assume ses choix sans faire porter le chapeau à quelqu’un lorsque l’initiative est venue de lui.

Pour finir, chacun peut développer ce potentiel (même enfoui) s’il développe les qualités dont nous venons de parler, et sur lesquelles j’échange avec mes stagiaires lors de nos formations sur le management.

Soyez enthousiastes aussi à réagir à ce billet si vous avez des commentaires à faire ou des anecdotes à partager. Car une somme d’idées sur un sujet a beaucoup plus d’intérêt 😉

Ludovic Francisque
Formateur pour Teleperformance Academy France