Les Gif et la relation client

gif-gif-gif-gif

C’est un fait, Internet rapproche les marques et les clients. Voici que ces dernières sont dans les tablettes, les smartphones, les SMS, sur les réseaux sociaux, bref, partout.

Internet a transformé le monde de la Relation Client en profondeur… Et ce n’est pas fini ! Maintenant que les marques sont entrées dans « le game », elles reprennent les codes qui font Internet, dont un légendaire : le GIF.

Observons tout ceci avec légèreté, et humour, GIF oblige.

Le GIF, kezako ?

GIF_quest-ce-que-cest

Le GIF, prononcez « Jif », ou « Djif » pour briller en pleine formation, est un format, comme le .doc ou le .jpeg. Il signifie « Graphics Interchange Format » et est présenté sous la forme d’une animation de quelques secondes, un extrait de film, une scène de la vie, une série, un élément clef pour résumer.

Initialement, le GIF, ce n’était pas très beau, c’était lourd et il fallait du temps pour qu’il s’affiche à l’écran et, encore plus de temps pour prendre vie. Seulement, depuis l’arrivée des connexions mobiles à haut débit, de l’ADSL, la vitesse n’est plus un problème.

Avec l’avènement des réseaux sociaux, l’utilisation du GIF a explosé.

Pourquoi ?

Le GIF est ouvert à tout le monde, il existe de nombreux générateurs de GIF où il est possible de rajouter son propre texte à l’image. C’est rapide à faire, simple et généralement très efficace. Il est alors possible de faire passer une émotion ou un sentiment à travers une image. Cela supprime également toutes les barrières linguistiques.

Résumons donc : une image animée, simple à créer, efficace, qui supprime les barrières linguistiques, il n’en fallait pas plus pour que cela fonctionne.

Les GIF oui, mais pas n’importe comment

GIF_pas_comme_cela_que_ca_fonctionne

Si vous souhaitez vous lancer dans le GIF pour échanger avec vos clients, faites attention ! Vous n’avez pas le pouvoir, le GIF est un élément ancré dans la culture du WEB, si votre création ne respecte pas ces codes, c’est raté.

Un GIF ne doit pas mettre longtemps à se charger, s’il est trop lourd et qu’il faut attendre plus de 15 secondes pour l’avoir, c’est terminé, votre client sera parti avant même son chargement.

Il doit se résumer en une phrase, parfois même en un seul mot, avec le GIF, aux oubliettes les longs discours. Le message doit aller à l’essentiel, être clair et compréhensible pour qu’il soit efficace.

Enfin, dernier point mais sans doute le plus important : l’humour ! Un GIF doit transporter une émotion et la culture d’Internet a fait du GIF l’outil de prédilection de l’humour et du second degré. Si votre GIF est « plat », qu’il ne véhicule pas une émotion forte ou un éclat de rire, alors il n’a pas fonctionné.

Mais, ça fonctionne vraiment ?

GIF_reussite

Absolument ! Cela fonctionne tellement bien que de nombreuses marques ont intégré cette gestion des GIF à leur relation client sur les réseaux sociaux, Twitter en tête. L’outil dispose d’ailleurs, depuis peu et uniquement sur mobile pour l’instant, d’une bibliothèque de GIF. Bibliothèque sur laquelle les utilisateurs de Twitter se sont jetés. France Télévision, le groupe SNCF, Disney et bien d’autres ont déjà adopté cet outil qui ne remplace pas la relation client traditionnelle, qui ne s’utilise d’ailleurs pas partout; les GIF sont majoritairement réservés aux réseaux sociaux.

Le GIF vient compléter cette relation, l’enrichir, l’adapter à la culture du monde d’Internet.

Jérôme Mauvais
Formateur pour Teleperformance Academy France