Max, le futur assistant personnel 100 % mobile du Crédit Mutuel Arkéa

Max-assistant-credit-mutuel-fintech

Le Crédit Mutuel Arkéa s’apprête à lancer sa nouvelle startup maison, baptisée « Max » (présentée comme une FinTech totalement indépendante crée au sein du groupe bancaire).

A ce propos, arrêtons-nous un instant sur ce terme « FinTech », un mot souvent méconnu pour la majorité d’entre nous.

FinTech : un marché en pleine croissance

L’expression FinTech combine les termes « finance » et « technologie », c’est un modèle de startup innovante, développé dans le but de reconsidérer le modèle de la finance en s’appuyant sur l’innovation technologique.

L’objectif des Fintechs est le suivant : proposer aux consommateurs des services simples, accessibles, de meilleure qualité et moins coûteux.

Pour vous éclairer, prenons l’exemple de la FinTech Linxo, un service qui regroupe l’ensemble des comptes bancaires d’un utilisateur sur une seule et même interface mobile.

Nous pouvons également parler du financement participatif, le fameux « crowdfunding » : une plateforme qui permet de financer des projets d’entreprise sous la forme de don par exemple.

Max, une plateforme 100 % mobile

Simplicité, Fluidité, Efficacité, gain de temps et d’argent.

Max proposera un service entièrement gratuit qui aura pour objectif de répondre aux attentes des consommateurs, grâce à une offre allant au-delà des simples services financiers.

Une bonne plateforme et des fonctionnalités pratiques

Il s’agira d’une application « tout en un », conçue comme un assistant personnel au quotidien pour les consommateurs souhaitant accéder à un panel de services proposés, et quelle que soit leur banque.

Elle proposera :

  • Des services bancaires et assurantiels « traditionnels » comme, par exemple, la gestion de budget. A partir des données clients, Max pourra aussi proposer un crédit immobilier (si le client est locataire et si sa capacité de remboursement le permet).
  • Des conseils personnalisés comme la renégociation de crédit, le choix de placements bancaires, l’optimisation de ses couvertures d’assurance ou encore la possibilité d’investir dans l’immobilier.
  • Des services de conciergeries, comme l’organisation d’événements ou de voyages, le baby-sitting, les services à domicile, etc.

Max permettra également aux clients d’être mis en relation avec des conseillers, via un chat, pour trouver la réponse adaptée aux besoins des clients. A noter que ce chat sera disponible 24h/24 et 7j/7.

Encore beaucoup d’autres pistes….

Ce qui est inédit ici, c’est que le consommateur pourra regrouper toutes ses cartes bancaires en une seule et ne choisir que le compte sur lequel il souhaite être débiter, c’est que l’on appelle l’agrégation de comptes bancaires.

Nous sommes face à une application qui centralisera l’ensemble des opérations de comptes détenus dans une ou plusieurs banques (le compte courant, livret d’épargne, assurance vie…). Ce qui permettra d’avoir, dans un seul et même endroit, une vue d’ensemble de ses économies. Avouons-le, c’est une excellente chose pour avoir un suivi global de ses finances : plus besoin de sortir toutes ses cartes bancaires.

Tout n’est pas faisable à l’heure actuelle : les agrégateurs de comptes bancaires ne pourront, par exemple, pas donner la possibilité à leurs clients de réaliser des transactions depuis leurs plateformes, ce type d’opération étant précieusement gardé par les banques.

En résumé, Max, c’est un concept intéressant. Associant à la fois un outil de gestion de budget, un compte bancaire, des outils de communication et bien d’autres points. Max semble donc très prometteur.

En revanche, il va falloir être encore un peu patient : Max n’arrivera sur le marché qu’à la rentrée, le 1er septembre.

Affaire à suivre….

Rachel Bouquerel
Formatrice pour Teleperformance Academy France