3 entretiens pour un management sécurisant

Manager, c’est faire atteindre des résultats à son équipe.

Pour ce faire, le manager va faire monter en compétence ses collaborateurs et développer leur autonomie. La réussite de son équipe (et donc la sienne par ricochet) va passer par :

  • Des attitudes et comportements adéquats, associés à un savoir reconnu sur son domaine de compétence.
  • La capacité à motiver son équipe et à fédérer (je vous invite à consulter mon billet précédent sur le leadership).
  • Et également, ses qualités de communiquant : sa mission première est d’évaluer les résultats, piloter son activité en conséquence, et donc d’informer et organiser sa communication.

3 types d’entretien sont incontournables pour accompagner ses collaborateurs et parvenir aux objectifs fixés ensemble.labyrinth-1015640__180 (1)okok

L’entretien de « cadrage » (ou de découverte) :

Il s’impose au démarrage d’une activité, pour une prise de poste, ou le début d’une mission. Cet échange est très important car il va conditionner beaucoup de choses par la suite. Tout ce qui aura été dit lors de cet entretien, est dit et consenti. Dès lors que les règles sont fixées (encore un billet que vous pouvez consulter) et que le fonctionnement de travail est bien établi, on se donne plus de chances pour qu’il règne un cadre de travail rassurant et productif. Le manager expose le travail à faire, comment il convient de le réaliser, les fréquences, les durées, etc. Il recueille les attentes, pose des limites claires, et vérifie la motivation.

L’entretien de « pilotage» :

Ce deuxième entretien est une réunion-bilan, une séance d’évaluation. Le manager recherche la montée en compétence par le biais d’une restitution de faits suite à des constats. Ici, nous observons où se situe le collaborateur par rapport à la trajectoire fixée ensemble. Il s’agit de valoriser les points de satisfaction pour les pérenniser,  d’énoncer les axes d’amélioration identifiés, et de convenir ensemble de solutions à appliquer. Deux conseils au manager : préparer son entretien et adresser au final un message d’encouragement.

Cet entretien de pilotage va permettre de suivre précisément et méthodiquement, chaque collaborateur au travers de plans d’actions, et va être utile à ce dernier car c’est une opportunité de mesurer les acquis et de comprendre les points à améliorer.

L’entretien de « recadrage » :

Ce dernier entretien permet de réajuster les écarts (voire les « hors-jeux ») des collaborateurs sur les thèmes abordés en « cadrage » et « pilotage » (d’où l’importance de ces étapes qui, si elles sont bien menées, vont sûrement éviter l’entretien de recadrage). Il est rendu nécessaire par des dysfonctionnements récurrents et vérifiés, de façon objective et factuelle. Le manager doit toujours avoir à l’esprit qu’il désire faire progresser le collaborateur qui se trouve dans l’erreur, pour son bien et celui de l’entreprise.

Les actions de préparation et d’animation de ces trois entretiens sont un enjeu majeur de la fonction de manager. Ces moments d’échanges représentent des étapes essentielles pour favoriser la collaboration, la montée en compétences, l’autonomie, et la crédibilité du manager.

Vous trouverez plus de détails sur les contenus de ces trois entretiens dans nos formations sur le management et le coaching, avec les différentes étapes essentielles qu’il est nécessaire de respecter. Vos compléments d’information ou réactions sont les bienvenus.

Ludovic Francisque
Formateur pour Teleperformance Academy France