Diplômes – Titre Professionnel : que choisir ?

okabe-conseil
Aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir Josette Latournerie, fondatrice de l’organisme de formation Okabé Conseil, spécialisé en stratégie et organisation de la formation et des organismes de formation, avec un cœur de métier sur l’alternance. Bonne lecture 😉

Il existe plus de 17 000 titres ou diplômes référencés en France, vous avez besoin d’aide pour y trouver votre chemin ? Explications.

Avant toute chose, les titres et diplômes ne sont que des outils au service de votre projet professionnel. Pour faire le bon choix : tout d’abord, informez-vous sur le métier recherché et donc les attentes des employeurs potentiels, réfléchissez à vos freins, vos envies, le temps disponible.

Attention : certains métiers nécessitent obligatoirement un diplôme (exemple : infirmière, architecte), d’autres peuvent s’ouvrir par un diplôme ou par un titre professionnel.

 

Les diplômes : Education Nationale – Enseignement Supérieur

Diplome-bac

Le diplôme fait référence à un parcours d’études. On parle souvent de diplôme d’Etat. La préparation à un diplôme professionnel est d’une durée normée, le contenu de la formation comprend des enseignements généraux et des enseignements dits professionnels.

Les diplômes nous parlent, ils ont une valeur sociale reconnue par les entreprises, les particuliers. Cependant, après avoir été salariées dans une entreprise, certaines personnes sont rebutées par ce « retour à l’école » qui  peut être mal vécu pour accéder à l’objectif du diplôme.

Les titres professionnels – Ministère du Travail

titre_professionnel

Le titre professionnel fait référence à la fonction occupée, au métier recherché. Il peut avoir été créé pour répondre plus rapidement à un besoin en compétences non couvert directement par un diplôme d’Etat ou permettre une voie d’accès différente.

La préparation à un titre a une durée plus courte qu’un diplôme, le contenu de la préparation est centré sur les activités professionnelles.

Le titre professionnel est attribué par le Ministère du Travail.

Téléopérateur(trice) – Téléconseiller(ère)- Superviseur : comment y parvenir ?

image-teleoperateur

La voie du diplôme : des Baccalauréats commerce, vente ou BTS MUC (Management des Unités Commerciales) ou BTS NRC (Négociation Relation Client) plus une formation complémentaire MC (Mention Complémentaire) pour acquérir les compétences spécifiques à ce métier.

La voie du titre professionnel : des formations « Conseiller Relation Client à Distance » ou « Superviseur en Relation Client à Distance » pour les chefs d’équipe. Ces titres sont reconnus par l’Etat, Ministère du Travail.

Les titres professionnels et les diplômes sont ordonnés sur une même échelle de V à I ce qui permet leur comparaison et des équivalences pour passer de l’un à l’autre.

Deux voies différentes, deux choix possibles. Consultez votre organisme de formation, écoutez ses conseils et faites votre choix.

Teleperformance Academy France
Teleperformance France Academy est un organisme de formation continu spécialisé dans les métiers de la relation client et de l’acquisition client multicanal (Téléphone+Digital).